Les Livs lettons constituent l'autre peuple indigène de Lettonie. Ce groupe ethnique finno-ougrien est relié aux estoniens et aux finnois et non aux lettons baltes. Les Livs se sont installés sur la côte et à l'embouchure de la Daugava et sont devenus de remarquables pêcheurs et marins. Les Livs étaient le premier peuple que tous ceux qui arrivaient en Lettonie par la mer rencontraient. C'est pourquoi on appelait la Lettonie Livonia au Moyen-âge.

La plupart des Livs se sont intégrés dans la société lettone. Un millier de Livs vivaient dans les 12 villages de pêcheurs le long de la côte de la Courlande dans les années 1930. La plupart abandonnèrent leur mode de vie et oublièrent leurs racines culturelles lorsque, pendant l'occupation soviétique, la côte devint la frontière occidentale de l'URSS. La côte traditionnellement occupée par les Livs devint une zone militaire fermée et la plupart des résidents durent arrêter la pêche – leur moyen de subsistance traditionnel – et s'installer ailleurs.               

Actuellement, 170 personnes s'identifient comme étant des Livs, toutefois, la langue est parlée par un nombre inférieur à celui-ci. Les personnes ayant le Liv pour langue maternelle ne sont pas très âgées, toutefois un petit nombre de passionnés ont appris le Liv en seconde langue. Même si elle ressemble à d'autres langues finnoises, les estoniens et les finnois ne comprennent ne quelques mots de cette langue.

Bien qu'ils se soient complètement intégrés à la société lettone, les Livs ont laissé une trace indélébile dans la langue lettone. La langue lettone a incorporé l'accentuation sur la première syllabe comme dans la langue Liv. La chanson populaire lettone « Pūt vējiņi » provient d'une chanson de mariage médiévale Liv. De nombreux Livs lettons sont des membres influents de la société civique et culturelle, comme par exemple, les membres des familles Stalts et Ernštreits.         

Plusieurs ouvrages ont été publiés en Liv ; on peut trouver des renseignements sur les Livs sur Internet et on peut écouter des CD de Liv. De nos jours, le Liv est la langue la plus rare de l'Union européenne et c'est un véritable honneur et devoir pour la Lettonie de conserver et de promouvoir cette langue. La culture des Livs lettons fait partie des 99 trésors du Canon de la culture lettone. Des programmes spécialisés d'aide de l'état sont en action.

Bien que leur nombre soit réduit, les Livs restent des membres actifs de leur Société culturelle et participent à plusieurs ensembles musicaux. La ville de Mazirbe représente le centre des Livs lettons et abrite la Maison de la culture Liv et le Festival annuel Liv.