Le Festival National du Chant et de la Danse est le plus grand spectacle du « Pays qui chante ». La fête est un véritable bijou de la culture lettone accessible à tous. Des gens de tous horizons et de tous milieux perpétuent cette tradition, reconnue comme étant unique par l'UNESCO. Des dizaines de milliers de personnes chantent et dansent tous les cinq ans et, comme l'événement est diffusé sur les chaînes de télévision et les stations de radio, tout le monde peut en profiter.

Le Festival National du Chant et de la Danse

 La première fête nationale lettone de la chanson a été organisée en 1873 suite à différents petits festivals régionaux. A l’époque, L'Europe est submergée par une vague de Romantisme national qui n'épargnera pas la Lettonie. Ce mouvement ouvrira la voie vers l'indépendance de la Lettonie en 1918 et contribuera à la préservation de la culture et de l'unité lettones pendant l'occupation.     

history of latvian song celebration

25 festivals de musique ont été organisées entre 1873 et 2013. Le côté traditionnel et l'ampleur des participants font de cette fête un événement fédérateur et national. Chaque festival est composé de plusieurs concerts et spectacles de danse, qui se terminent par un concert donné par un chœur mixte rassemblant plus de 20 000 chanteurs sur une seule scène. Il faut bien cinq ans pour préparer des fêtes aussi célèbres pour leur précision et leur qualité. Le concert final regroupe des danseurs et des musiciens concertistes.     

Ces festivals ont toujours été une forme de résistance pacifique. Les Lettons exprimaient leurs idées à travers les chansons les plus symboliques. Ce qui explique pourquoi l'hymne de la Lettonie sera chanté à plusieurs reprises lors du premier festival de 1873 malgré le régime tsariste ; il deviendra par la suite l'hymne national de la République de Lettonie. Les festivals auront participé au réveil des années 1980. Les autorités soviétiques seront incapables d'empêcher la population de chanter les chansons interdites en public. À l'occasion de la Révolution chantante de 1988-1990, des milliers de personnes sortiront dans les rues pour chanter leurs protestations contre le régime en place.     

soviet time latvia song celebration

Le prochain Festival de la Chanson et de la Danse aura lieu en 2018. Mais il existe également un autre festival aussi impressionnant que celui de la chanson et de la danse. Le Festival de Chant des écoles, organisé aussi tous les cinq ans, réunit des chanteurs et des danseurs des écoles primaires et secondaires de tout le pays. Environ 30 000 jeunes chanteurs et danseurs donnent un spectacle digne des plus grands. L'énergie sincère qui se dégage des prestations de ces jeunes gens est véritablement émouvante.

La culture du chœur

Pas un jour ne se passe sans qu'un Letton ne pousse la chansonnette. C'est en travaillant dur que les milliers de choristes du pays réussissent à faire du Festival du Chant et de la Danse une réussite. C'est le respect de la tradition et le travail acharné qui permettent à la Lettonie d’ être considérée encore aujourd’hui comme le pays qui chante.

Le chœur fait partie intégrante de l'identité lettone depuis le réveil national au 19e siècle. Depuis, la chorale est devenue aussi importante pour les Lettons que l'opéra et le Lieder, les chansons et les symphonies pour les autres nations. A cette époque, La musique chorale devint très convoitée par les plus grands compositeurs, chefs d'orchestre et responsables des différentes communautés lettons. Elle deviendra ainsi ensuite le premier genre musical professionnel letton. L'implication des compositeurs professionnels dans la direction de chœurs et chorales permettra à la profession d’être respectée du point de vue social. Cette situation inhabituelle en Lettonie a engendrera des impacts positifs à plus grande échelle.

Plusieurs chorales se démarqueront des nombreuses chorales amateurs pendant l'entre-deux guerres. La chorale de Reiters, dirigé par Teodors Reiters, donnera dix séries de concerts pendant ces deux décennies et apportera reconnaissance et célébrité aux chorales lettones dans le monde entier. Même les créateurs des premiers films parlants choisiront leur chorale pour leur bande originale.     

Les chœurs de nos jours constituent toujours la pierre angulaire de la culture et de l'identité lettones. Presque toutes les écoles ont une chorale et toutes les chorales amateurs rêvent de passer professionnels. Chaque chef distingué est un pilier dans la société et est reconnu de tous. Et les lettons sont toujours partants pour travailler avec d'autres passionnés du monde entier. L'association européenne des chœurs professionnels - Tenso - a été co-fondée par le Chœur letton de la radio en collaboration avec les plus grands chœurs d'Allemagne, des Pays-Bas, de Suède, de France, de Grande Bretagne, d'Irlande, de Norvège et du Danemark.  

choir games riga 2014 

Les meilleurs chœurs professionnels lettons sont reconnus comme faisant partie des meilleurs du monde. Le Chœur de la radio lettone dirigé par Kļava et Kaspars Putniņš, le Chœur de chambre Ave Sol dirigé par Imants Kokars et le Chœur académique national de Lettonie dirigé par Māris Sirmais sont légendaires. Ils se produisent régulièrement aux premières mondiales des plus grands spectacles. Le Jeune Chœur de chambre Kamēr, également dirigé par Māris Sirmais, a remporté les plus grandes récompenses à de nombreuses compétitions internationales dans le monde entier.     

En 2006, Kamēr a remporté le premier prix dans les trois catégories des World Choir Games. C'est pourquoi la Lettonie a gagné le droit d'organiser cet événement en 2014. Il est devenu l'une des attractions phares de Riga en tant que Capitale européenne de la culture. Les chœurs lettons se sont imposés dans la plupart des compétitions et ont gagné presque tous les prix. Le plus grand honneur fait à la Lettonie fut la récompense de la paix aux World Choir Games de 2014 dans la catégorie chœurs traditionnels. 

choir games in riga concert 2014