Ce style, né au 20ème siècle, fera tourner les têtes. L'Art Nouveau, également connu sous le nom de Jugendstil, a donné à Rīga son caractère unique. Des décors floraux complexes, des guirlandes tissées, des masques expressifs, des figures sculptées décorées, des lignes fluides et des formes géométriques élaborées décorent toujours les façades des immeubles de Rīga.  
 

L'Art Nouveau à Rīga

Après la Révolution industrielle, la ville de Rīga a joui d'une prospérité et d'une croissance démographique sans précédents. Des centaines d'immeubles furent construits par les riches entrepreneurs du pays. L'aspect unique des quartiers du centre de Rīga a pris forme au début du 20ème siècle. En 1904, le caractère éclectique de l'architecture de Rīga disparut complètement. 40 % de la totalité des bâtiments du centre de Rīga ont été construits dans le style Art Nouveau. Un chiffre supérieur à toutes les autres villes du monde.

Les architectes locaux – des étudiants de l'Institut polytechnique de Rīga – ont conçu 250 bâtiments, parmi lesquels les architectes les plus connus K. Pēkšēns, J. Alksnis, O. Bārs, R. Donbergs, E. Laube, A.Vanags, P. Mandelštams, E.Pole, B. Bīlenšteins et M. Nukša.

art nouveau architecture in riga latvia

art nouveu architecture riga

L'Art Nouveau s'est étendu au-delà de l'architecture et a influencé les créateurs de meubles, d'argenterie, de porcelaine, de linge de maison et de vêtements. L'Art Nouveau fut le premier exemple de création moderne et ne cessera de se développer de la Première guerre mondiale jusqu'à la fin du siècle.

L'Art Nouveau était une réaction à la production en masse du 19ème siècle. Les créateurs voulaient montrer que chaque maison et objet devaient être une véritable œuvre d'art. Tous les détails des maisons construites dans le style Art Nouveau étaient conçus et fabriqués à la main par un artisan, des poignées de porte aux loquets des fenêtres. On ne fabriquait pas de simples produits de consommation tout droit sortis d'une usine.

Nous invitons les passionnés de modernisme, fatigués de la normalisation des intérieurs contemporains européens, à visiter le Musée d'Art Nouveau rue Alberta. Abrité dans un magnifique bâtiment construit en 1903, le musée se situe dans l'ancien appartement de son architecte, Konstantīns Pēkšēns.

art nouveau interior

L'appartement restauré est rempli d'objets au design authentique fabriqués entre 1890 et la Première guerre mondiale dans différentes villes d'Europe, dont Paris, Bruxelles, Vienne et St. Petersbourg. On peut y admirer des miroirs, des armoires, des commodes et des buffets ainsi que des sofas, des canapés et des chaises rembourrées de manière authentique. Les habitants de Rīga ont fait don de plus de 200 objets au musée.

Imaginez, en entrant dans le musée, que vous avez été invité à prendre le thé dans la salle à manger de la famille Pēkšēns fidèlement reproduite dans la véranda d'une aile du bâtiment, dans laquelle une ménagère en argent authentique a été dressée sur la table en acajou.

Vous pouvez profiter de la vue du magnifique édifice de l'autre côté de la rue, construit par Mikhail Eisenstein en 1905.

En mettant en marche les deux gramophones placés dans les chambres, les guides touristiques nous offrent un voyage dans le temps, à l'un des nombreux cocktails organisés à l'époque.

Ces chambres s'avèrent également être les salles d'exposition les plus intéressantes de l'appartement. On peut, par exemple, voir l'inscription « toilettes incomparables » gravée à l'intérieur de la cuvette des toilettes à chasse d'eau. Au lieu de faire référence à une marque, comme le ferait un logo de nos jours, la phrase décrit l'objet en lui-même, les toilettes incomparables, un véritable luxe à l'époque des latrines et des bains publics.

De même, la cuisine de l'appartement est un véritable paradis pour les amateurs de reliques historiques. Elle contient l'un des premiers modèles de réfrigérateur complet, avec un compartiment séparé pour les glaçons et un robinet pour évacuer l'eau du dégivrage, ainsi qu'une fascinante trancheuse de pain semblable à un coupe-cigare géant.

La minuscule chambre de la bonne se trouve à quelques pas de l'imposante cuisinière à bois.

Les amateurs de gastronomie lettone trouveront dans les rayonnages de la cuisine un livre de cuisine local écrit en letton, datant de 1904.

On ne trouve aucune surface naturelle dans les intérieurs de style Art Nouveau, comme les murs de briques apparentes et les parquets en bois poncé, tendances de nos jours. Les artisans souhaitaient créer un apparence « naturelle » avec des moyens artistiques, en reproduisant l'aspect bois naturel sur les portes ou les appuis de fenêtre à la peinture ou en enduisant les lames de parquet d'huile de lin pastel. De même, les plafonds et les murs étaient ornés d'images stylisées de plantes et d'animaux comme des pommes de pin reproduites au pochoir, des guirlandes ou des fleurs plutôt que des représentations réalistes.

art noueveua museum in riga

Les adeptes de l'Art Nouveau privilégaient l'art avant toute chose : les créations complexes et élaborées de l'esprit humain et son imagination sans limites.

L’Art nouveau : une variété de tendances artistiques

Des rythmes réguliers avec un décor de surface saturé définissent l'Art Nouveau éclectique. Des lignes articulées avec une certaine tension, des formes géométriques ou des ornements stylisés représentant des plantes et des masques ainsi que des proportions démesurées marquèrent le début du développement de l'Art Nouveau. Les exemples les plus parlants sont les édifices construits dans et près de la rue Alberta par M. Einstein et par H. Šēls, F. Šefels, R. Cirkvics. J. Alksnis et d'autres architectes.

cloudy day in riga art nouveau architecture

L'Art Nouveau perpendiculaire se diffusa après 1906 lorsque les motifs stylisés romantiques disparurent progressivement des façades des bâtiments. On mettait l'accent sur les éléments verticaux des façades. Les fenêtres en baie et les reliefs étaient s’articulaient ensemble et des bandes apparentes s'étendaient sur plusieurs étages. On introduisait des décorations ornementales dans les espaces entre les étages et on les intégrait aux formes architecturales de base des façades.

architecture alberta iela 2a riga

alberta iela 4 latvian architecture

Plus d'un tiers des somptueux édifices Art Nouveau de Rīga sont de style Art Nouveau perpendiculaire. Certaines rues sont totalement dominées et délimitées par ces bâtiments (rue Brīvības, rue Ģertrūdes, rue Aleksandra Čaka etc.). Les œuvres de J. Alksnis, E. Laube, B. Bīlenšteins, O. Bārs, P. Mandelštams etc. sont les plus représentatives du style.

urban riga architecture and art nouveau

Le Romantisme National reflète une tentative des architectes de Rīga d’avoir voulu développer un style letton unique. Ce courant a prospéré de 1905 à 1911.  Les bâtiments en bois traditionnels et les arts décoratifs constituaient la principale source d'inspiration. Les architectes lettons optèrent pour des matériaux de construction naturels et locaux. Près d'un tiers de l'Art Nouveau de Rīga entre dans cette catégorie. Les plus grands maîtres de ce courant étaient E. Laube, K. Pēkšēns, A. Vanags, et A. Malvess. Les architectes allemands baltes ont également produit des œuvres dans le style Romantisme National. Une certaine lourdeur dans les formes, un caractère noble dans les monuments, des toits pentus, des couloirs de fenêtre avec une partie supérieure angulaire et d'élégants motifs ethnographiques sont les principales caractéristiques de ce courant.