Dates importantes de l'histoire lettone

2012-2015

1er février 2012

Le Secrétariat letton pour la Présidence lettone du Conseil de l'Union européenne est constitué.

19 septembre 2012

La Chambre des Ministres lettone approuve les étapes essentielles pour l'introduction de l'Euro en Lettonie.

1er janvier 2014

La Lettonie entre dans l'Eurozone.

Janvier-Décembre 2014

Riga – Capitale européenne de la culture.

Juillet 2014

Les Jeux internationaux des Chœurs sont organisés à Riga.

2014

La vingtième Saeima est élue.

Novembre 2014

L'ancien Premier Ministre letton Valdis Dombrovskis est élu Vice-Président de la Commission européenne.

Janvier-Juin 2015

La Présidence lettone du Conseil de l'Union européenne.

2006-2011

2006

La neuvième Saeima est élue.

Septembre 2006

La Lettonie nomme l'ancienne présidente Vaira Vīķe-Freiberga comme candidate au Secrétariat Général de l'ONU.

28-29 novembre 2006

Le Sommet de l'OTAN est organisé à Riga.

27 mars 2007

Le traité frontalier entre la Lettonie et la Russie est signé.

Juillet 2007

Valdis Zatlers est élu Président de l'État.

2010

La dixième Saeima est élue.

2011

Andris Bērziņš est élu Président de l'État.

2011

La onzième Saeima est élue au cours d'élections exceptionnelles, suite à un référendum pour se débarrasser du précédent parlement.

2000-2004

2000

La Lettonie entame les négociations pour entrer dans l'Union Européenne.

5 mai 2000

L'équipe lettone bat l'équipe russe au Championnat du monde de Hockey sur glace organisé à St. Pétersourg.

2000-2007

Le PIB letton fait partie de ceux dont la croissance est la plus forte d'Europe.

2002

La Lettonie, représentée par Marie N, gagne l'Eurovision.

2002

La huitième Saeima est élue.

2003

La Lettonie lance une mission de maintien de la paix approuvée par l'ONU en Afghanistan, conjointement avec d'autres pays de l'OTAN.

29 mars 2004

La Lettonie intègre l'OTAN.

4 mai 2004

La Lettonie entre dans l'UE

1994-1999

31 août 1994

Les forces armées de la Fédération de Russie quittent le territoire de la Lettonie.

1995

La sixième Saeima est élue.

1998

La septième Saeima est élue.

1998

N'étant plus sous l'influence de la Russie, les entreprises lettones intègrent les marchés occidentaux.

1999

Vaira Vīķe-Freiberga est élue Présidente de l'État.

1991-1993

13 janvier 1991

Une démonstration pour protester contre l'attaque des forces spéciales soviétiques sur les institutions lituaniennes attire 500 000 participants à Riga. Alors que la tension monte, des barricades sont construites dans la Vieille Ville et autour des bâtiments publics importants, gardés par près de 100 000 défenseurs désarmés. Plusieurs personnes sont abattues par des tirs des forces de sécurité soviétiques.

21 janvier 1991

À Tallinn, Anatolijs Gorbunovs au nom du Conseil Suprême de la République de Lettonie signe un accord d'entre-aide avec le Président de la Fédération russe Boris Yeltsin.

3 mars 1991

Une enquête d'opinion publique montre que 73 % des résidents lettons, indépendamment de leurs origines ethniques, soutiennent l'indépendance.

Mars 1991

Les contrôles sur les prix sont abolis. Le processus de privatisation est lancé.

19 avril 1991

La délégation lettone menée par Gorbunovs rencontre Gorbachev à Moscou. Gorbachev déclare que l'URSS ne reconnaîtra pas l'indépendance de la Lettonie.

15 mai 1991

Les Cadets d'une académie militaire soviétique tentent de s'emparer de l'immeuble du Conseil Suprême de Lettonie.

19-21 août 1991

Un coup d'État à Moscou lancé par un Comité d'urgence de l'État créé de manière illégale essaie de renverser Gorbachev.

21 août 1991

Lorsque le coup d'État à Moscou échoue, le Conseil Suprême de Lettonie instaure la Loi Constitutionnelle en déclarant la Lettonie comme une république démocratique indépendante de-facto conformément à la Constitution de 1922.

18 septembre 1991

La Lettonie intègre les Nations Unies.

Août 1991-Juin 1993

Le Conseil Suprême de Lettonie instaure des lois importantes et essentielles pour la mise en place des règles de l'État et la mise en œuvre de réformes économiques. Un rétablissement complet de la Constitution et une réélection de la Saeima est en cours.

1992

La monnaie nationale – le Lat – est réintroduite.

1993

La cinquième Saeima est élue. Elle élit Guntis Ulmanis comme Président de l'État.

1989-1990

À la demande du public et de l'Académie des sciences lettone, le Conseil Suprême de la SSR lettone approuve le drapeau national, l'hymne et l'emblème de l'État de Lettonie en février 1990. Ils deviennent des symboles officiels.

7-8 janvier 1989

Une force offensive orthodoxe, le Front international des ouvriers est constitué pour résister aux initiatives du Front populaire letton.

23 août 1989

La manifestation de la Voie balte est organisée partout dans les États baltes. Des milliers de protestataires se donnent la main et forment une chaîne humaine de Tallinn à Riga jusqu'à Vilnius.

1990-1991-1993

La restauration de l'indépendance, la reconnaissance internationale de la Lettonie et la période de transition jusqu'à ce que la Saeima soit élue et assume son devoir législatif.

3 mai 1990

Les délégués du Front populaire letton gagnent les deux tiers de la majorité au Conseil Suprême de la SSR lettone. Anatolijs Gorbunovs est élu Président du Conseil Suprême de la République de Lettonie.

4 mai 1990

Le Conseil Suprême adopte la Déclaration « sur la Restauration de l'indépendance de la République de Lettonie ».

1986-1990

La « Perestroika » et la « Glasnost » en URSS : la Lettonie est sur la route de la restauration de l'indépendance.

10 juillet 1986

Le groupe de surveillance des droits de l'homme « Helsinki - 86 » est créé à Liepaja et proclame ouvertement ses objectifs.

1986

À l'avènement des politiques de la perestroika et de la glasnost de Gorbachev, des protestations populaires contre la construction d'un barrage hydroélectrique sur la Daugava et d'une ligne de chemin de fer souterraine à Riga sont initiées par les journalistes Dainis Īvāns et Artūrs Snips.

1987

Le groupe de surveillance des droits de l'homme Helsinki-86 organise un événement au Monument de la Liberté à Riga pour commémorer les victimes des déportations en masse soviétiques.

10 juillet 1988

Le Mouvement national letton pour l'indépendance est fondé à l'occasion d'un rassemblement dans le parc emblématique d'Arkadija à Riga.

Été 1988

L'assemblée plénière spéciale de l'Union des écrivains lettons appelle à une plus grande autonomie culturelle de la Lettonie, renforçant le rôle de la langue lettone et l'établissement d'organisations culturelles véritablement indépendantes. Pour la première fois à l'époque soviétique, la prise de pouvoir de la Lettonie le 17 juin 1940 est déclarée comme une occupation de-facto.

7 octobre 1988

Un rassemblement public est organisé à Riga sous les auspices du nouveau Front populaire letton. Son slogan est « Pour un État licite ».

8-9 octobre 1988

Le Front populaire letton (LDF) est mis en place et attire plusieurs centaines de milliers d'adhérents. Il devient la force dirigeante vers la restauration de l'indépendance de la Lettonie.

1954-1986

La SSR lettone se lance dans ladite « construction du socialisme ». La culture, les sciences et l'éducation tombent sous le contrôle strict du gouvernement. La production alimentaire et l'industrie lourde se développent en Lettonie afin de répondre aux demandes grandissantes du marché intérieur soviétique.

6 novembre 1954

La Télévision lettone est fondée.

10 avril 1959

Le premier Festival des arts est organisé à Riga.

7-8 juillet 1959

Une assemblée du Comité central du parti communiste letton condamne officiellement ledit groupuscule communiste national.

12 septembre 1959

Riga fête les premiers Jours de la poésie.

Juillet 1973

La Fête nationale de la chanson marque son 100ème anniversaire à Riga.

1945-1953

Régime oppresseur de Staline en Lettonie.

Mai 1945

L'Allemagne nazie capitule. Trois occupations, les déportations en masse et la guerre ont causé la mort de 500 000 Lettons au total. Environ 120 000 Lettons de l'ouest refusent de retourner chez eux et se réinstallent au RU, aux USA, au Canada, en Australie et dans d'autres pays occidentaux.

8 mai 1945

L'armée allemande dans l'enclave de Courlande se rend, dont une division de légionnaires lettons.

1944-1956

Les partisans nationaux lettons, également connus sous le nom de Forest Brethren, font la guerre aux occupants soviétiques et à leurs collaborateurs après la Seconde guerre mondiale.

15 août 1945

Le Comité central letton est mis en place en Allemagne de l'ouest, la première organisation pour représenter le gouvernement letton en exil à l'ouest.

14 février 1946

L'Académie des sciences lettones est créée.

25 mars 1949

Une seconde déportation en masse d'environ 44 000 personnes est dirigée contre les fermiers lettons refusant la collectivisation et les personnes venant en aide aux partisans lettons.

1943-1945

23 janvier 1943

Adolf Hitler donne l'ordre à Himmler de former une Légion de SS lettone composée de volontaires. Le Commissaire général de Lettonie Otto Drechsler, outrepassant la Convention de La Haie de 1907 sur le statut des nations occupées, donne l'ordre d'enrôler tous les jeunes hommes lettons dans le service militaire.

13 août 1943

Le Comité de résistance national letton est formé à Riga. Il est appelé le Conseil letton central. Konstantīns Čakste devient son président.

28 novembre 1943

Roosevelt, Churchill et Staline se rencontrent à Téhéran. Staline négocie le droit d'opérer librement dans les états baltes et en Europe de l'est après la guerre.

Mars 1944

La seconde division de la Légion lettone est formée (la 19ème division). Pendant la bataille sur le fleuve de la Velikaya les deux divisions de la légion fusionnent et sont envoyées combattre les forces de l'armée soviétique.

Juillet 1944

L'Armée soviétique entre à nouveau dans le territoire letton. La fuite des réfugiés vers l'ouest commence.

8 septembre 1944

Le Conseil central letton organise sa dernière réunion sur sa terre natale et signe une déclaration sur la restauration d'après-guerre de l'État letton indépendant.

6 octobre 1944

Sur les ordres de Moscou, le Soviet Suprême de la République socialiste soviétique lettone cède la ville d'Abrene (à présent Pytalovo) et six municipalités à la Russie soviétique.

13 octobre 1944

Les troupes soviétiques envahissent Riga. Le gouvernement SSR letton est de nouveau instauré. Le Groupe nord de l'armée allemande bat en retraite à Courlande, qui devient une enclave encerclée. Elle résiste à au moins six attaques majeures soviétiques et tient jusqu'à la capitulation de l'Allemagne nazie et la fin de la guerre.

4-11 février 1945

La Conférence de Yalta des chefs du gouvernement du RU, des USA et de l'URSS, Franklin D. Roosevelt, Winston Churchill et Joseph Staline, décide de la plupart des arrangements en Europe après la guerre, concédant à l'URSS le contrôle de l'Europe de l'est, tout en appelant à l'organisation d'élections libres.

1941-1942

25 mars 1941

Le Rouble russe est introduit au lieu de la monnaie nationale lettone.

14 juin 1941

Les autorités soviétiques déportent plus de 15 000 citoyens lettons dans des régions lointaines de l'Union soviétique.

22 juin 1941

L'Allemagne nazie attaque l'URSS. L'Armée Rouge bat en retraite. Riga est occupée par les forces allemandes le 1er juillet.

7 juillet 1941

La Lettonie est envahie par la Wehrmacht.

17 juillet 1941

Les territoires occupés par les nazis de Lettonie, Lituanie, Estonie et d'une partie de la Biélorussie sont unifiés sous le nom de « Ostland ».

23 octobre 1941

Les Juifs des ghettos de Riga sont victimes d'holocauste.

Juillet-Décembre 1941

Le Groupe opérationnel du Service de sécurité allemand (SS) lance et mène l'annihilation des Juifs de Lettonie, avec l'accord et la coopération des fondés de pouvoir lettons dans un meurtre de masse.

12 octobre 1941

Sur un décret de Staline, la 201ème Division de fusiliers lettons comptant environ 10 000 soldats est formée en Russie soviétique. On estime à peu près 80 000 Lettons au service des forces armées soviétiques pendant la Seconde guerre mondiale.

7 mars 1942

Sur les ordres allemands, des organes territoriaux gouvernementaux sont formés en Lettonie.

1939-1940

1939

Ķegums HPP sur le fleuve de la Daugava est ouverte.

7 juin 1939

L'Allemagne et la Lettonie signent un Traité de non-agression.

23 août 1939

Le Pacte Molotov-Ribbentrop est signé.

1er septembre 1939

La Seconde guerre mondiale éclate en Europe.

1939-1945

Seconde guerre mondiale.

28 septembre 1939

Un Traité d'amitié et frontalier est signé, faisant de l'Allemagne nazie et de l'Union soviétique des alliés de facto pendant au moins deux ans. Ils se partagent et exploitent la région balte.

5 octobre 1939

5 octobre 1939 Sous la menace militaire, la Lettonie est contrainte à signer un Traité d'entre-aide avec l'Union soviétique, autorisant aux troupes soviétiques composées de 25 000 soldats de stationner en Lettonie.

30 octobre 1939

L'Allemagne signe un accord avec la Lettonie pour faciliter le rapatriement des Allemands baltes. Environ 60 000 Allemands lettons partent.

16 juin 1940

Prétendant des violations du Traité d'entre-aide, l'Union soviétique lance un ultimatum réclamant un nouveau gouvernement et permettant à un nombre illimité de troupes soviétiques d'entrer en Lettonie.

1940-1941

Le début de l'occupation soviétique, des répressions en masse et des déportations.

21 juillet 1940

La Saeima du peuple est élue inconstitutionnellement à l'occasion d'un scrutin unipartite quasi unanime les 14 et 15 juillet. Elle déclare la Lettonie comme un état soviétique et demande l'admission dans l'Union soviétique.

23 juillet 1940

Le Secrétaire d'état américain Welles condamne l'occupation de la Lettonie. La déclaration entraîne le refus constant du gouvernement américain et d'autres gouvernements à reconnaître la prise de pouvoir « par la force ».

5 août 1940

La Lettonie est annexée par l'Union soviétique.

1934-1938

Sous la Grande Terreur de Staline, les autorités soviétiques arrêtent près de 25 000 Lettons et tuent 16 500 Lettons en Russie.

15 mai 1934

Le Premier Ministre Karlis Ulmanis lance un coup d'État sans bain de sang. La Saeima est dissoute et tous les partis politiques sont bannis.

12 septembre 1934

Un bloc politique appelé l'Entente balte est créé entre les états baltes.

5 mai 1935

L'équipe de Lettonie gagne le premier Championnat de basket européen FIBA.

18 novembre 1935

Le Monument de la Liberté est ouvert.

1936

Le plus petit appareil photo du monde, le MINOX, est inventé.

1937

Le Code Civil letton entre en vigueur.

30 novembre 1937

Sous la Grande Terreur de Staline, les autorités soviétiques arrêtent près de 25 000 Lettons et tuent 16 500 Lettons en Russie.

1938

L'Université de l'agriculture lettone est fondée à Jelgava.

1922-1934

République parlementaire.

7-8 octobre 1922

Élection de la Première Saeima lettone (Parlement). La Saeima se réunit le 7 novembre et élit une semaine plus tard Janis Čakste comme premier Président de Lettonie.

1925

La seconde Saeima est élue.

1925

La Radio lettone est créée.

1926

L'Orchestre symphonique national letton est fondé.

1927

Gustavs Zemgals est élu président.

1928

La troisième Saeima est élue.

1929

Le Roi de Suède Gustave V visite la Lettonie.

1930

Alberts Kviesis est élu Président.

1930

Le Marché central de Riga, le plus grand d'Europe à l'époque, est ouvert.

1931

La quatrième Saeima est élue.

1920-1922

Traité de paix avec la Russie soviétique, l'adoption de la Constitution de Lettonie, reconnaissance internationale du pays.

1er février 1920

Un armistice avec la Russie soviétique est signé après la libération de l'est de la Lettonie (Latgale) des forces de l'Armée Rouge par l'armée lettone aidée par les troupes polonaises. Le gouvernement Communiste letton est dissout le 13 janvier 1920.

1er mai 1920

L'Assemblée Constitutionnelle élue commence à travailler en tant qu'organe législatif temporaire ayant pour principal tâche de rédiger une Constitution.

11 août 1920

Un Traité de paix est signé avec la Russie soviétique, dans lequel la Russie soviétique reconnaît sans réserve l'indépendance lettone et la souveraineté « pour l'éternité ».

1920

La Lettonie instaure la Réforme agraire.

26 janvier 1921

L'indépendance lettone est reconnue par le Conseil Suprême allié, peu après suivie par d'autres États.

22 septembre 1921

La Lettonie intègre la Ligue des Nationaux.

22 février 1922

L'Assemblée Constitutionnelle adopte la Constitution de la République de Lettonie.

1918-1919

Luttes pour la libération et la fondation de la Lettonie en tant qu'État indépendant.

18 novembre 1918

La République de Lettonie est proclamée.

Novembre 1918- août 1920

Guerre de l'Indépendance.

17 décembre 1918

La République socialiste soviétique lettone est déclarée. Le gouvernement dirigé par Peteris Stucka instaure des lois strictes et fait régner la terreur.

3 janvier 1919

Riga est prise par les troupes de l'Armée Rouge. Le Gouvernement provisoire se retire à Liepaja.

3 mars 1919

Une contre-attaque des forces combinées allemandes et lettones contre l'Armée Rouge est lancée. Le Chef de la Brigade lettone, le Col. Oskars Kalpaks, tombe sur le champ de bataille tué par un tir ami le 6 mars.

16 avril 1919

L'attaque allemande à Liepaja ne parvient pas à renverser le Gouvernement provisoire, qui trouve refuge sur le bateau letton gardé par les navires de guerre de l'Entente. Néanmoins un gouvernement parallèle pro-allemand est mis en place.

22 mai 1919

Les troupes allemandes envahissent Riga et progressent vers l'armée lettone au nord de la Lettonie.

22-23 juin 1919

Les Allemands sont battus par les forces estoniennes et lettones près de Cesis. Le gouvernement par procuration allemande s'effondre.

11 novembre 1919

La dernière tentative allemande de revenir au pouvoir sous le couvert d'une fausse armée de volontaires russes de l'ouest menée par Bermondt-Avalov est battue par l'armée lettone qui, avec l'aide de la puissance de feu des navires de guerre britanniques et français, reprend la partie ouest de Riga pour mettre fin à une confrontation d'un mois sur les rives de la Daugava.

1919

L'Université de Lettonie, l'Opéra national, le Conservatoire letton, des universités d'État et des théâtres sont construits.

1914-1918

Première guerre mondiale

1915-1917

Les forces allemandes envahissent la Lettonie. On compte près de 700 000 réfugiés. On compte de nombreuses pertes parmi les soldats lettons de l'armée russe. Les usines sont délocalisées dans l'arrière-pays russe.

1915

Les unités militaires nationales, les Fusiliers lettons, sont fondées et commandées par des officiers lettons au sein de l'armée russe pour défendre Riga contre l'armée allemande.

XXème siècle

1905

Les ouvriers et les agriculteurs lettons participent à la Révolution de 1905 contre le gouvernement tsariste et la bourgeoisie allemande.

1900-1914

La rapide industrialisation de la Lettonie contribue au développement des ports maritimes, des banques et du commerce.

1900-1910

Riga devient le principal centre industriel de Lettonie.

Fin du XIXème siècle – début du XXème siècle

1894–1915

Une collection de huit volumes de chansons traditionnelles lettones de Krišjānis Barons est publiée.

Fin du XIXème siècle

Montée de la sensibilisation culturelle et politique et émergence d'une langue, culture et identité nationale lettones modernes. Montée de l'indépendance économique, de l'urbanisation et émergence de la classe ouvrière lettone. En 1860, 89 usines emploient 6134 ouvriers à Riga.

1868

La Société Lettone est fondée à Riga.

1873

Le premier Festival national letton de la chanson est organisé à Riga.

1879

Les premières nouvelles lettones publiées sont : « Waves of Life » de Juris Maters et « The Times of the Land Surveyors » des frères Kaudzitis.

XIXème siècle

Romantisme National en Europe. Réveil National en Lettonie. Révolution industrielle.

1817-1819

La servitude est abolie à Courlande et en Livonie.

1861

Riga – La voie ferrée de Daugavpils est ouverte.

1861

La servitude est abolie à Latgale.

1862

L'Université polytechnique de Riga est fondée.

XVIIIème siècle

1700-1721

La Grande Guerre du Nord.

1710

Riga capitule devant les forces russes du Tsar Pierre le Grand. Vidzeme passe sous la domination russe.

1772

Première Partition de la Pologne : L'est de la Lettonie (Latgale) fait partie de la province russe de Polotsk.

1795

Troisième Partition de la Pologne : Le Duché de Courlande devient une province russe.

XVIIème siècle

1685

La forme écrite du letton est développée par des prêtres allemands. Le Pasteur Ernst Glück traduit la Bible en letton.

1621

Riga est conquise par la Suède sous le règne du Roi Gustavus Adolphus. L'est de la Lettonie reste sous la domination polonaise.

1651-1654

L'apogée du Duché de Courlande.

XVIème siècle

La plupart des Lettons rejoignent l'église luthérienne, sauf à Latgale où le catholicisme prévaut.

1501-1503

L'Ordre livonien mené par Maître Walter von Plettenberg perd contre les forces russes du Tsar Ivan III.

1561-1583

La Confédération livonienne cesse d'exister. Le dernier Maître de l'Ordre livonien devient Duc de Courlande. Le reste de la Lettonie tombe sous la domination de la Pologne-Lituanie.

1585-1586

Les catéchismes catholiques romains et luthériens sont les premiers livres imprimés en langue lettone.

XIII – XIVème siècle

La présence allemande sur le territoire de la Lettonie et de l'Estonie actuel est établie.

XIIIème siècle

1282

Riga devient un important carrefour commercial et rejoint la Ligue hanséatique.

Fin du XIIème siècle

Arrivée des marchands allemands et des missionnaires chrétiens

1198

Début des croisades pour christianiser les régions baltes.

1201

La ville de Riga est fondée.

IX – XIème siècle

Les Viking débarquent et conquièrent la région balte.

~ 100 après J.C.

Tacite décrit le peuple Aestii vivant sur les côtes orientales de la mer Baltique comme étant des fermiers travailleurs et des chercheurs d'ambre.

~ 2000 avant J.C.

Des tribus baltes arrivent dans la région balte.

~ 3000 avant J.C.

Des tribus finno-ougriennes arrivent dans la région balte.